retour à Point de Vue

Analyse du Fonds concentré Pembroke

PARTAGEZ CETTE PAGE:

Au cours de la dernière année, le Fonds concentré Pembroke («FCP») a reculé en termes absolus, et ce, en même temps que le marché, notamment parce qu’une combinaison d’inflation, de taux d’intérêt, de troubles géopolitiques et de craintes d’une récession a exercé une pression sur les actifs financiers partout dans le monde. Le plus récent trimestre a accordé un répit, avec des gains s’élevant à près de 5%. En termes relatifs, le FCP a surpassé son indice de référence, l’indice Russell 2000 (« R2000 ») pour un deuxième trimestre d’affilée. Cependant, il traîne derrière le R2000 sur la période précédente de 12 mois*.

* Les mesures de rendement sont exprimées pour les parts de catégorie A du FCP, libellées en dollars canadiens. Les résultats détaillés par catégorie et par devise sont présentés ci-dessous.

 1 mois3 moisAnnée en cours1 an3 ansDepuis la création, annualiséDepuis la création, cumulatif
PCF A, CAD-4,564,81-23,55-20,288,20
10,5259,51
PCF A, USD-9,16-1,90-29,64-26,536,85
7,9042,60
PCF F, CAD-4,664,52-24,20-21,18s/o6,5620,98
PCF F, USD-9,25-2,17-30,23-27,36s/o5,2316,41
R2000, CAD-5,474,04-19,02-17,705,494,9425,22
R2000, USD-9,58-2,19-25,10-23,504,292,5212,30
S&P 500, CAD-5,081,18-17,69-9,069,419,67 53,83
S&P 500, USD-9,21-4,88-23,87-15,478,167,1437,96
FTSE Russell est un nom commercial de FTSE International Limited (« FTSE »), Frank Russell Company (« Russell »), FTSE TMX Global Debt Capital Markets Inc. et FTSE TMX Global Debt Capital Markets Limited (ensemble, « FTSE TMX ») et MTS Next Limited. Le Russell 2000 est un indice pondéré en fonction de la capitalisation boursière qui comprend les 2 000 plus petites sociétés de l’univers Russell 3000 des actions cotées en bourse aux États-Unis. L’indice est conçu pour être large et impartial dans ses critères d’inclusion et est recompilé chaque année pour tenir compte des changements inévitables qui se produisent lorsque la valeur des actions augmente et diminue. Russell désigne les divers indices dont le droit d’auteur et la marque de commerce appartiennent à la Frank Russell Co. L’indice composite S&P/TSX est l’indice phare du marché boursier canadien. Il est le plus large de la famille S&P/TSX. L’indice d’achèvement S&P/TSX est composé des éléments de l’indice composé S&P/TSX qui ne sont pas inclus dans l’indice S&P/TSX 60. Cet indice était auparavant l’indice S&P/TSX à moyenne capitalisation. Les indices FTSE TMX comprennent une série d’indices de référence qui sont conçus pour suivre le rendement des obligations libellées en dollars canadiens (CAD). L’indice obligataire universel FTSE TMX Canada est la mesure la plus large et la plus utilisée du rendement des obligations négociables de gouvernements et de sociétés en circulation sur le marché canadien.

Analyse du rendement

Depuis sa création en janvier 2018, le FCP a augmenté sa valeur de quelque 10,5% par année, comparativement à environ 4,9% pour l’indice R2000. Malgré les bons résultats du troisième trimestre de 2022, soit 4,8% comparativement aux gains de 4,0% du R2000 et de 1,9% du S&P 500 (en dollars canadiens), les périodes depuis le début de l’année et au cours des douze derniers mois ont été plus pénibles.

Les raisons expliquant la performance depuis le début de l’année correspondent toujours à ce que nous avions énoncé plus tôt cette année: les niveaux élevés d’inflation ont entraîné des hausses agressives des taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine («Fed»). La montée des risques géopolitiques en Europe et, de plus en plus, en Chine, a aussi accentué l’incertitude des investisseurs. Malgré cela, la croissance de l’emploi, les niveaux d’emploi ainsi que les dépenses de consommation aux États-Unis, demeurent solides et, au moins jusqu’en septembre, ont aidé à conserver les indicateurs d’inflation élevés. Par conséquent, un éventuel changement de cap de la Fed au profit d’un scénario plus favorable au marché est repoussé. De même, le risque de récession économique et d’un cycle négatif de bénéfices des entreprises s’est accru.

De toute évidence, ce sont tous des facteurs hors du contrôle de Pembroke. En tant qu’investisseurs, nous ne pouvons contrôler que le choix des entreprises dans lesquelles nous répartissons notre capital. Dans le FCP, nous privilégions les entreprises de grande qualité, jouissant de vastes perspectives de marché, d’un potentiel de croissance rapide, d’avantages concurrentiels durables et de bilans forts, des compagnies qui sont en outre dirigées par des équipes dont les intérêts coïncident avec ceux des actionnaires. De plus, nous limitons notre capital à un groupe concentré d’entreprises qui ont objectivement des caractéristiques fondamentales de grande qualité. Nous croyons que ces entreprises de croissance de grande qualité généreront de la valeur à long terme et aideront à protéger le capital lors des replis.

Bien que les replis ne soient jamais agréables, ils créent tout de même d’immenses opportunités, en particulier pour les entreprises bien dirigées. Les équipes compétentes ayant une flexibilité financière excellent souvent durant ces périodes. Elles font des investissements organiques astucieux, des acquisitions déterminantes ou des embauches clés au sein de l’équipe de direction, alors que leurs pairs affaiblis s’inquiètent pour leur survie. Nos entreprises utilisent souvent les marchés baissiers pour investir dans ce qu’elles connaissent le mieux: elles-mêmes. De fait, plus de 50% des sociétés de notre portefeuille sont en train de racheter leurs propres actions. Nous partageons d’ailleurs leur optimisme à leur propre égard. À la base de nos prix cibles sur quatre ans, le FCP détient un potentiel de hausse supérieur à 100%. Tout comme nos sociétés font souvent leur meilleur travail lors des replis, nos investisseurs en profitent tout autant.

Analyse de la gestion de portefeuille

Nous n’avons pas pris de nouvelles positions ni abandonné de positions durant le trimestre. Nous avons toutefois redistribué une petite part de capital dans deux sociétés que nous avons privilégiées dans le passé, soit Trex et SiteOne. Ces deux titres ont sous-performé, principalement en raison de leur proximité au marché de l’habitation américain, un secteur de l’économie sensible aux taux d’intérêt. Nous avons également augmenté la part de SPS Commerce, une entreprise logicielle que nous avions ajoutée au portefeuille plus tôt cette année. SPS s’impose dans l’industrie des chaînes d’approvisionnement pour le commerce de détail et les produits de consommation.

Il s’agit de trois entreprises de haute qualité jouissant de vastes perspectives de marché, d’avantages concurrentiels durables et d’équipes de direction dont les intérêts coïncident avec ceux des actionnaires. Nous restons convaincus de leur capacité à créer une valeur substantielle à long terme et nous avons saisi l’occasion de renforcer nos positions aux prix actuels.

Caractéristiques du portefeuille

Pembroke est d’avis que, à long terme, un portefeuille d’actions comportant les attributs ci-dessous devrait mieux protéger le capital lors de marchés baissiers et surpasser les rendements lors de marchés haussiers. Par rapport au marché, nos positions affichent généralement une croissance plus rapide, des marges plus généreuses et un rendement du capital supérieur. Elles sont en outre composées de sociétés mieux financées et dont les intérêts de la direction coïncident plus étroitement avec ceux des investisseurs.

MétriqueStratégieRussell 2000
Ratio cours-bénéfices futur22,8x17,7x
Croissance des revenus future12,9%11,1%
Écart-type29,8%26,5%
Rendement sur capitaux propres14.4%7.7%
Rendement sur capital investi11.3%4.3%
Dette nette/BAIIA des 12 prochains mois0.2x2.0x
Capitalistion boursière (moyenne pondérée6,3 milliards de dollars2,5 milliards de dollars
Pourcentage des actions détenu par des dirigeants7.5%4.2%
Source: Pembroke, Bloomberg, Earnings and revenue data based on Bloomberg next twelve months consensus estimates.  Standard deviation and beta calculated over a 1-year period.  The beta of the portfolio is calculated against the Russell 2000 Total Return Index. Data as of March 31, 2022 in USD retrieved on April 5, 2022.

 

Deux titres ont contribué au rendement du Fonds au douze derniers mois

Le cours de l’action de WNS («  WNS  ») a connu une hausse modeste au troisième trimestre de 2022, malgré des conditions de marché sous-jacentes difficiles. Le titre est maintenant en baisse de 4,4 % pour l’année, ce qui est nettement préférable à la performance du Russell 2000. WNS aide ses clients à réduire leurs coûts en délocalisant leurs processus opérationnels d’arrière-guichet vers des territoires à faibles coûts, comme l’Inde. Par exemple, les compagnies d’assurance ont recours à WNS pour le traitement et le règlement des sinistres, et les voyagistes comme Expedia y font appel pour faciliter les réservations. Grâce à la réouverture de l’économie après la pandémie, WNS a vu ses ventes auprès des clients du secteur touristique et d’autres secteurs verticaux particulièrement touchés se redresser de manière considérable. L’entreprise conclut généralement des contrats de plusieurs années, ce qui lui assure une excellente prévisibilité des revenus. De plus, les inquiétudes croissantes liées à l’économie amènent de nombreuses entreprises à chercher des moyens de réduire leur structure de coûts. WNS ne cesse de gagner de nouveaux clients et de développer ses relations avec sa clientèle existante. Malgré un contexte légèrement défavorable pour les revenus de la société en raison de la chute de la livre sterling, la faiblesse de la roupie indienne devrait être avantageuse pour ses marges bénéficiaires. WNS affiche un long historique de croissance des revenus, des marges bénéficiaires et des flux de trésorerie de premier plan au sein de son industrie, ainsi qu’une gestion prudente du capital.

L’action de Paycom Software (« PAYC ») a gagné 18 % au troisième trimestre de 2022, ce qui porte son rendement de l’année en cours à -21 %. Paycom est un fournisseur de premier ordre de solutions logicielles pour la gestion des listes de paie et du capital humain destinées à une clientèle d’affaires américaine. Depuis l’investissement initial de Pembroke en 2017, la gamme innovatrice de produits de la société et sa base technologique supérieure ont permis à Paycom de conquérir des parts de marché et d’ébranler des entreprises bien établies, telles ADP et Paychex. Plus récemment, au troisième trimestre, l’exécution rigoureuse de la stratégie d’entreprise dans une conjoncture difficile lui a permis de livrer une surperformance notable par rapport à l’ensemble du marché et des sociétés logicielles comparables. Paycom allie plusieurs des caractéristiques d’un authentique titre de Pembroke : une énorme occasion de marché, un avantage concurrentiel durable, une croissance rapide, un modèle d’affaires rentable et une équipe de direction entrepreneuriale dont les intérêts coïncident avec ceux des actionnaires. C’est notamment pour ces raisons que Paycom demeure une position centrale au sein des mandats de croissance américains de Pembroke.

Deux titres ont nui au rendement du Fonds au douze derniers mois

Trex Company («TREX»), une position détenue depuis longtemps par Pembroke, est un fabricant de produits de terrasses en composite. L’entreprise, qui affichait de bons résultats au cours du dernier trimestre, a donné des signes qui incitent à la prudence pour le reste de 2022. Pendant la première partie de l’année, la société a continué de bénéficier de la forte demande pour ses produits, aidée en cela par le nombre de consommateurs qui adoptent la vie en extérieur et par un passage des achats de terrasses en bois aux terrasses en composite. Cela dit, l’action de Trex a poursuivi son recul, de même que les autres valeurs liées à l’habitation. Le titre a également souffert de l’annonce de la société indiquant que ses clients réduisaient leurs stocks en prévision d’une baisse de la demande des consommateurs. Compte tenu de son bilan exempt de dettes, nous sommes convaincus que Trex saura affronter la prochaine tourmente économique et en sortira encore plus vigoureuse au sein de son industrie.

Le titre de Gentherm («  THRM  ») a été malmené en raison des craintes desdu fait que les investisseurs craignent que la hausse des taux d’intérêt et le ralentissement de l’économie ne freinent la demande de voitures neuves. Gentherm est le principal fournisseur de sièges chauffants et refroidissantss pour l’industrie automobile. L’entrepriseElle a aussi tiré parti de sa technologie et de ses relations avec sa clientèle pour lancer des volants chauffants et des porte-gobelets à température contrôlée. Plus encore, Gentherm occupe une position unique dans son secteur pour profiter de l’adoption croissante des véhicules électriques : en effet, ses produits actuels et futurs offrent un moyen efficace et hautement personnalisable de répondre aux besoins de chauffage et de climatisation des passagers. La société a aussi récemment acquis une entreprise allemande qui propose des solutions de confort, comme des sièges de massage, à des clients du secteur automobile. Cette acquisition devrait contribuer à renforcer la marque et les capacités de Gentherm auprès de plusieurs grands constructeurs automobiles qui, auparavant, n’étaient auparavant que de petits clients. La direction de Gentherm est déterminée à gérer l’entreprise de manière rentable tout en maintenant un bilan solide. Bien qu’une baisse à court terme de la demande automobile soit possible, le secteur demeureest également sous-approvisionné depuis le début de la pandémie. Quelles que soient les perspectives pour l’année prochaine, celles de l’entreprise restent très intéressantes sur plusieurs années. En outre, elles s’appuient sur des nouveaux contrats de centaines de millions de dollars attribués chaque trimestre, ainsi que sur l’intérêt croissant entourant sa solution avant-gardiste de climatisation hautement intégrée pour les voitures du futur.

 

AVERTISSEMENT

Des commissions, des frais de gestion et des dépenses peuvent être associés aux placements dans les fonds communs de placement. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d’acquisition ni de l’impôt sur le revenu payable par tout détenteur de titres,qui auraient réduit les rendements. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur change fréquemment et le rendement passé peut ne pas se répéter.

Le rendement est présenté pour les parts de catégorie A et de catégorie F du FPC en dollars canadiens, déduction faite des frais de transaction et de tous les autres frais, à l’exclusion des frais de gestion. Les frais de gestion sont facturés directement aux porteurs de parts en fonction de leurs actifs sous gestion, sauf pour les parts de catégorie F, qui sont facturées au Fonds. Les périodes supérieures à un an ont été annualisées. Le rendement du portefeuille et de l’indice de référence est mesuré selon la méthode du taux de rendement «pondéré dans le temps».

Le Fonds concentré Pembroke a été converti de fonds commun en fonds commun de placement le 1er avril 2020. Pour la période où ce Fonds était un fonds commun, les dépenses auraient été plus élevées si le Fonds avait été un fonds commun de placement à prospectus. Les informations ci-dessus ont pour but de donner un aperçu de la performance du Fonds concentré Pembroke. Le rendement des placements suppose le réinvestissement des dividendes et des gains en capital et est net des coûts de transaction et de tous les autres frais, à l’exception des frais de gestion. Les résultats de performance seront réduits par les frais encourus dans la gestion du fonds. Aucune garantie ne peut être donnée qu’un investisseur ne perdra pas son capital investi. Les performances passées ne sont pas indicatives des performances futures.

 

Retour en haut de page

PARTAGEZ CETTE PAGE:

AUTRES ARTICLES D'INTÉRÊT

Avertissement

Ce rapport a pour but de donner un aperçu de Pembroke et des fonds Pembroke. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Tous les titres énumérés aux présentes le sont à des fins d'information uniquement et ne sont pas destinés et ne doivent pas être interprétés comme des conseils en investissement ni comme une recommandation d'acheter ou de vendre un titre particulier. Les informations factuelles proviennent de sources que nous estimons fiables, mais leur exactitude, leur exhaustivité ou leur interprétation ne peuvent être garanties. Pembroke cherche à s'assurer que le contenu de ce document est correct et à jour, mais ne garantit pas que le contenu est exact et complet et n'assume aucune responsabilité à cet égard. Pembroke n'est pas responsable des décisions ou actions prises ou effectuées sur la base des informations contenues dans ce document.