Déterminés à poursuivre avec nos clients

pembroke garder le calme et continuer

Ces derniers jours, nombreux gouvernements, compagnies et individus dans le monde entier ont pris des mesures afin de ralentir la propagation de la COVID-19. Entre autres, nous observons la fermeture des écoles, la cessation de certaines activités commerciales ainsi que le déploiement de nouveaux règlements par le gouvernement et de nouvelles directives du bureau de la santé publique. Nous prévoyons d’autres mesures qui nous affecterons tous. Nous communiquons avec vous pour vous aviser des démarches entreprises par Pembroke afin d’assurer la continuité de nos affaires, la force de nos stratégies d’investissement à long terme et le maintien de nos services pour nos clients.

Le 12 mars dernier, Pembroke a implanté de nouvelles politiques pour protéger nos employés, nos partenaires et notre compagnie. La plupart de nos employés travaillent de la maison. Nous avons annulé tous les voyages d’affaire pour le prochain mois au moins, nous décourageons tous les voyages personnels et nous tenons toutes les réunions par vidéoconférence ou par téléphone. Nous avons de la redondance dans les secteurs clés comme les transactions, les technologies de l’information et maintenons la distance recommandée entre les employés qui doivent travailler ensemble afin d’accomplir des tâches critiques. Nos équipes de gestionnaires en placement et de vente ont l’habitude de travailler lorsqu’ils sont en déplacement et ces transitions, imposées sur Pembroke dans un court délai, ne nous causent aucune difficulté et n’ont affecté d’aucune façon négative nos affaires, nos échanges avec nos fournisseurs, nos clients et nos autres partenaires.

Cependant, plusieurs compagnies dans notre portfolio ressentent fortement ces bouleversements. L’isolement imposé aux individus à travers le monde force nombre compagnies de cesser leurs opérations : les restaurants fermés, les cinémas fermés, les avions et les trains vides. Les compagnies fragiles ne pourront pas survivre longtemps dans cette nouvelle économie d’isolement. Toutefois, les compagnies avec peu ou aucune dette, possédant beaucoup de liquidité, offrant des produits et des services essentiels augmenteront leur part du marché par des acquisitions, ou encore l’attrition de leurs compétiteurs et possiblement les deux facteurs. La distinction entre les compagnies robustes et les compagnies fragiles est très importante pour des investisseurs actifs comme Pembroke. Dans le marché boursier, chaque entreprise a une valeur sous-jacente et un prix. Les investisseurs actifs analysent les entreprises et leurs valeurs et les comparent au prix du marché.

Le marché boursier a une autre fonction cependant, de plus en plus importante avec la hausse des investissements passifs. Cette fonction est la liquidité. Avant la hausse des Fonds négociés en bourse (FNBs), et autres produits d’investissements passifs facilement accessibles, les actions étaient déjà les placements liquides pour la plupart des investisseurs. Avec des FNBs disponibles pour tous les marchés boursiers, secteurs et facteurs majeurs, les investisseurs passifs peuvent convertir leur risque face à la bourse en argent liquide en appuyant simplement sur un bouton. Depuis le 20 février, c’est exactement ce qu’ils ont fait (Tableau 1)..

TABLEAU 1: Baisse des cours de certains indices et ampleur des déclins depuis le 20 février 2020

  Baisse en % 10 % et plus 20 % et plus 30 % et plus
Russell 2000 Nombre de compagnies

% du total

1,866

95%

1,818

92%

1,486

75%

S&P TSX Composite Nombre de compagnies

% du total

213

93%

196

85%

138

60%

S&P 500 Nombre de compagnies

% du total

467

92%

429

85%

297

59%

Source : Bloomberg, 16 mars 2020

Pour les investisseurs actifs, ce type de vente, avec 60%-75% de toutes les compagnies en baisse de 30% ou plus, offre des opportunités d’achats rarement disponibles. Nos priorités dans ce marché sont premièrement de réviser ce que nous possédons. Nous avons vendu un petit nombre de titres qui étaient assujettis à des risques élevés pendant cette période, soit les petites entreprises ou celles en démarrage. Deuxièmement, nous avons augmenté la pondération de certains titres que nous détenons et considérons également acquérir des titres dans quelques compagnies qui auparavant étaient trop dispendieuses ou trop grandes. En moins d’un mois, plusieurs compagnies ont perdu la moitié de leur valeur et deviennent maintenant des opportunités pour nos mandats de petite et moyenne capitalisation.

Du côté répartition sectorielle, il n’y a eu aucun changement important à nos stratégies américaines et canadiennes. Nous avons commencé l’année avec très peu ou aucune placement dans le secteur de l’énergie. Les changements que nous faisons sont minimes et en marge. Nos portefeuilles sont établis pour toutes les saisons et nous demeurons entièrement investis. Nous communiquons souvent avec nos compagnies afin de comprendre les ramifications dans cet environnement en constante évolution. Certains chefs d’entreprise nous ont avisés qu’ils ne constatent aucun changement important à leurs opérations. Quelques-uns ont annoncé des rachats importants d’actions sur le marché signalant qu’ils ne prévoient aucune dégradation à long terme. Nous prévoyons que la plupart des entreprises financées par capital-risque feront face à des soubresauts incluant le déclin du nombre de commandes et l’interruption de leur chaîne logistique. Vu ceci, nous croyons qu’il y aura une baisse des profits cette année pour la plupart des compagnies dans notre portefeuille. Nous nous attendons à ce que nos titres en portefeuille croissent leurs profits à la fin d’un cycle complet, gagnent des parts de marché et se retrouvent en meilleure position concurrentielle.

Nous encourageons nos clients de rester calme, de considérer leur position financière respective et d’éviter de prendre des décisions hâtives. Si vous avez établi un plan financier avec un conseiller ou un consultant, révisez-le. Appelez votre représentant Pembroke si vous voulez réviser vos fonds, leur performance ou leurs bases. Le défi auquel fait face l’économie et les marchés financiers est important et nous ne connaissons ni sa portée ni sa durée. Après plus de 50 ans à investir ensemble avec nos clients, nous avons survécu à des situations de panique et nous n’avons pas changé notre perspective. On doit répartir le risque, avoir une vision à long terme, et ne jamais essayer de prévoir les marchés. Nous continuerons avec cette stratégie, de poursuivre d’excellents placements à long terme et avec notre engagement envers nos clients.

Nous vous tiendrons au courant de tout nouveau développement. N’hésitez pas à communiquer avec votre représentant Gestion privée de placement Pembroke aujourd’hui pour de plus amples informations.

Date de publication: le 16 mars, 2020